• +06.52.39.39.53
  • nrgibaits@gmail.fr

News du 13/11/14-Rendez vous automnale- Laurent. M

News du 13/11/14-Rendez vous automnale- Laurent. M

 

lm2

Depuis un moment, avec mon pote Lio (un grand ami de Berny qui a contribué à donner un nom à la célèbre « Bernadette » de St Cassien : dommage qu’il pêche avec une casquette différente…), on parlait d’une session au milieu de « nowhere ». Pour tenir une parole donnée, pour préserver le site encore peu pêché et respecter les pêcheurs locaux, je tairai volontairement le nom des lieux et certaines photos seront floutées  pour emm… les crabes.

Le rendez-vous est donc pris un samedi matin du mois d’octobre, je rejoins Lio « quelque part » avant le lever du jour afin de pouvoir être en poste le plus vite possible. Je suis un peu cassé par les heures de route mais bon, on est là pour pêcher, donc pas un instant à perdre : les voitures sont déchargées et garées en tour de main, les zods à l’eau alors que les premières lueurs de l’aube nous apportent les premiers rayons d’un soleil qui ne nous quittera plus au cours de la session.
Notre point de débarquement nous donne un panorama complet sur le lac et nous sommes agréablement surpris de n’apercevoir qu’une seule équipe de « strangers » en place, mais j’y reviendrai plus tard…Une petite traversée et nous voilà installés sur la pointe que nous espérions. Un peu de navigation pour trouver les spots à pêcher et on voit arriver deux Anglais qui nous demandent à grands gestes de nous décaler beaucoup plus loin en raison de l’écartement exagéré de leurs cannes. Je laisse Lio, plus anglophile et diplomate que moi, leur expliquer que nos repères sont devant nous, qu’il y a largement de la place pour les deux équipes et qu’ils ne peuvent décemment pas bloquer la moitié du lac à deux. Pensant être arrivés à un point d’accord avec eux, on est tout surpris de les voir plier bagages dans l’après-midi : beaucoup de bruit donc pour pas grand-chose, on n’a pas tout compris mais je dois bien avouer que nous sommes bien contents d’avoir le lac pour nous seuls…
Je pêcherai donc de grands plateaux descendant progressivement vers le lit d’une ancienne rivière sur la gauche du poste, en direction de l’ouvrage retenant l’eau, tandis que Lio occupera la droite de notre pointe où il dénichera un spot plus marqué avec une cassure plus nette qui lui apportera la plupart de ses poissons…
La tactique est simple : chacun pêche son poste et on avise par la suite si l’un des deux enregistre beaucoup plus de départs que l’autre… Il est arrivé que l’un de nous ferre une carpe sur les cannes du copain, notamment en cas de départs simultanés, mais l’important est de partager ces bons moments sans arrière pensée, et peu importe de savoir quelle canne a rapporté tel fish à tel poids.
lm6
Pour les appâts, pas de soucis de mon côté : les seaux sont plein de billes et pellets dopés par un enrobage à base de Top Amino et de Mega Attract Liquide , de Mega Attract Poudre et de Stick-Mix power liver pour la partie solide. Pas de problème, les carpes qui passeront sur mes spots devraient piquer du groin sur mes appâts, ceux qui utilisent les NRGI-boilies GREEN BANANA  et LOBSTER CRAYFISH connaissent l’attraction qu’elles exercent sur les poissons et savent de quoi je veux parler…
Après une première journée consacrée à l’amorçage ainsi qu’à la recherche de spots marqués, les choses sérieuses commencent dès le second jour puisque j’enregistre coup sur coup 4 runs de « ouf » avec des poids très respectables : 19,2 kg pour commencer, puis 21 kg, 18 kg et 15,8 kg
 lm3 lm4 lm5
lm1
Chaque journée nous apportera son lot de poissons dont une grande majorité de 15+ aux physionomies et écaillages divers. Bizarrement, les plus gros fishs ont été capturés en début de session (Lio fera également une 21,2 kg sur sa cassure magique) et on ne fera que deux petites communes sur l’ensemble des captures.
lm7 lm8 lm9
On était venus pour photographier des miroirs dodues, on n’a pas été déçus ! Le vent ne nous a pas facilité la tâche, à tel point qu’il nous a parfois été impossible de sortir en boat pour retendre les lignes… Dommage, car les caprices d’Eole rendaient les poissons fous, mais je ne suis pas prêt à passer à la flotte et à prendre des risques inconsidérés pour une carpe de plus, quel que soit son poids !
Voilà, je souhaite à tous les NRGI boys de connaître de tels moments au bord de l’eau, des sessions durant lesquelles les poissons semblent bien décidés à vous délester de la moindre bouillette… On arriverait presque à les comprendre quand on connaît la qualité des appâts que nous propose BERNY le magicien !
Bonne fin de saison à tous.
Laurent MATHEY
Message personnel à Berny : Je ne terminerai pas ce récit sans te souhaiter beaucoup de courage et un prompt rétablissement. Tiens bon mon ami, on se la fera cette session du côté de Lyon ! Tu sais, là où tu as placé la barre très haut il y a quelques années…

fabnrgibaits